Elections : qu’est ce qui va changer pour les promoteurs immobiliers ?

L’issue d’une élection présidentielle n’a jamais été aussi incertaine, y compris en matière d’immobilier. A quoi les promoteurs doivent-ils s’attendre au lendemain du 7 mai ?

Il faut être honnête, la pierre ne semble pas être la préoccupation n°1 des prétendants à l’Elysée. Reste que les principaux favoris ont évoqué quelques propositions et mesures qui pourraient bien rebattre les cartes de l’immobilier neuf. Gros plan sur 4 enjeux clés pour la profession.

Pinel : stop ou encore ?

Le dispositif Pinel a certes été renouvelé pour 2017… mais l’incertitude continue de régner sur son éventuel prolongement à compter de 2018. A ce jour, Marine Le Pen et Emmanuel Macron semblent plutôt en faveur de son maintien tandis que Jean-Luc Mélenchon souhaite son abrogation. Benoît Hamon plaide quant à lui pour une évaluation du dispositif mais ne cache pas ses doutes sur son efficacité. Du côté de François Fillon, on veut remplacer « Pinel » par une nouvelle formule d’incitation à l’investissement locatif.

Loi SRU : vers plus ou moins de mixité sociale ?

D’ici 2025, certaines communes devront disposer d’un parc de 20 % voire 25 % de logements sociaux. François Fillon veut « démonter la logique » de cette loi en assouplissant les planchers de logements sociaux en fonction des territoires. Contrairement à Benoit Hamon, qui vise les 30 % dans certaines zones. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il s’engage à construire 200 000 logements sociaux par an. S’il était élu, les communes qui ne respecteraient pas la loi SRU verraient en outre leurs amendes augmenter. Marine Le Pen désapprouve quant à elle le principe-même de la Loi SRU. Sa proposition : attribuer prioritairement les logements sociaux aux Français…

Exit l’encadrement des loyers ?

Parmi tous les candidats, François Fillon apparaît comme le plus fervent défenseur de l’investissement locatif. Il entend réduire les délais d’expulsion des locataires en cas de non-paiement du loyer et souhaite abroger la Loi Alur. A noter que le candidat LR évoque l’idée d’une incitation fiscale auprès des propriétaires qui maintiendraient des loyers bas. Pour Marine Le Pen, l’encadrement des loyers a eu des effets positifs – mais ne peut pas être tenable sur le long terme. Emmanuel Macron estime que cette mesure a eu quelques effets négatifs à court terme ; il ne souhaite pas la maintenir de manière automatique. Benoit Hamon et Jean-Luc Mélenchon souhaitent en revanche l’étendre à d’autres métropoles voire la renforcer.

Quels coups de pouce pour les acheteurs ?

A chaque candidat sa promesse de campagne : Emmanuel Macron propose de supprimer la taxe d’habitation pour 80 % des ménages tandis que Marine Le Pen veut renforcer les dispositifs de prêts aidés. A noter que si les candidats Macron, Hamon ou Fillon étaient élus, le PTZ serait maintenu pour le neuf. Le candidat LR plaide en outre en faveur d’une TVA à taux réduit pour faciliter l’accession à la propriété de biens intermédiaires en zones tendues – et souhaite rendre éligible le PAS à 80 % de la population. Jean-Luc Mélenchon souhaite quant à lui encadrer les prix à la vente par le biais de clauses anti-spéculatives et de « chartes promoteurs ».

Pour le verdict, rendez-vous le 7 mai prochain !

Promoteurs immobiliers : 4 bonnes résolutions à tenir en 2017

2016 aura globalement été un bon cru pour l’immobilier neuf, avec une augmentation des ventes de plus de 25 % au 3e trimestre selon la FPI, une réduction des délais d’écoulement et une augmentation d’environ 5 % des mises en vente. Mais l’erreur consisterait justement à baisser la garde quand tous les voyants sont au vert. Voici les 4 chantiers clés que vous feriez bien de mettre en haut de votre liste de priorités 2017.

1. Explorer la face cachée de votre CRM

Un logiciel de gestion de la relation clients ne se résume pas à une simple base de données : c’est un outil autrement plus stratégique dont les fonctionnalités sont sous-exploitées par la vaste majorité des professionnels immobiliers. Car il n’est pas seulement question de prospection et de suivi client… mais aussi de management des équipes, de votre image de marque, de la rentabilité de vos programmes… et même de la sécurisation de vos orientations stratégiques dès lors que vous savez tirer parti de la puissance de la data et des enseignements de vos reporting. Et si vous preniez le temps en 2017 de vous intéresser sérieusement à cet outil aux pouvoirs insoupçonnés ?

2. Innover en matière de 3D

En quelques années, la 3D s’est imposée comme une tendance incontournable dans l’immobilier neuf. Mais entre les visites immersives en 360°, l’impression de maquettes 3D, la modélisation en temps réel, les masques Oculus ou les applications pour Google Cardboard, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver… et de distinguer un gadget technologique d’un outil à fort ROI. Alors jurez-vous, qu’en 2017, vous prendrez enfin le temps de faire une vraie veille technologique.

Votre objectif : toujours avoir un coup d’avance par rapport à vos concurrents.

3. Transformer vos clients en ambassadeurs

2017, misez sur la transparence et donnez la parole à vos clients. Car la force de prescription et de réassurance d’un ancien acheteur vaut toutes les brochures publicitaires du monde. Pourquoi ne pas recueillir en vidéo le témoignage d’une famille qui vient de signer sur plan – ou de filmer la réaction (authentique) d’un couple le jour de la remise des clés ? Ces contenus testimoniaux peu coûteux à réaliser apporteront un puissant crédit à votre argumentaire commercial et faciliteront vos ventes. Par ailleurs, il ne vous aura pas échappé que les sites qui recueillent des avis clients se multiplient. Et si vous preniez les devants en invitant systématiquement vos acheteurs à vous évaluer ?

4. Ecouter (et entendre) les attentes de la génération Y

Nés après 1981, les Millennials constitueront 50 % de la population active d’ici 2020. Et donc fatalement une part de plus en plus importante de vos clients. Or, on constate que cette cible hyper-connectée, très sensible aux enjeux environnementaux et relativement volatile en matière d’emploi – a un rapport à la « propriété » très différente de celle de ses aînés. En 2017, il sera urgent de prendre ce nouveau défi générationnel à bras le corps en enrichissant vos programmes de nouveaux services et en challengeant vos manières de communiquer, en particulier sur le web et les réseaux sociaux.

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction