5 astuces pour créer une annonce immobilière percutante

 

Dans le secteur concurrentiel de l’immobilier, une communication efficace est capitale pour parvenir à se démarquer avec son offre. L’enjeu principal consiste alors à savoir composer une annonce immobilière percutante. En capturant d’emblée l’attention de l’acquéreur potentiel, elle doit pouvoir susciter son intérêt immédiat et déclencher son désir de visiter, dans l’intention d’acheter.

Avec ces 5 astuces stratégiques, créez une annonce convaincante et générez des contacts sérieux et motivés ! 

 

Définir le profil type du destinataire de l’annonce 

La conception d’une annonce immobilière impactante nécessite au préalable de définir avec précision le profil type de l’acquéreur idéal du bien. Ce travail en amont s’avère essentiel pour construire une stratégie de contenu pertinente. Il vous permet de créer une annonce adressée spécifiquement à votre client cible, en définissant avec justesse tous ses critères de recherche. 

Vous identifierez par exemple un jeune actif urbain primo-accédant comme le candidat modèle pour l’achat d’un appartement de deux pièces en étage sans ascenseur. Une maison de plain-pied disposant de deux chambres conviendra, quant à elle, davantage à un couple de retraités avec petits-enfants. Ainsi parfaitement adaptée à un profil d’acheteur présélectionné, votre annonce suscitera des prises de contact de qualité, optimisant les chances d’une concrétisation de vente rapide.

 

Choisir une photo à l’effet coup de cœur

Le choix de la photo principale de présentation du bien se révèle primordial dans l’attractivité d’une annonce immobilière. Il s’agit de la première information captée par le regard, avant même de commencer la lecture.  Or, il est avéré que la perception d’une image produit une impression instantanée relevant de la sphère de l’émotion et de l’imagination. Par son pouvoir suggestif, la photo d’illustration de votre annonce est capable de déclencher chez le prétendant à l’achat un véritable effet coup de cœur, l’engageant à visiter le bien proposé.

Pour retenir son attention, votre photo de couverture doit renvoyer au futur acquéreur une image simple et évidente du logement idéal dans lequel il se projette. Pour une maison, choisissez plutôt une vue extérieure ensoleillée de la façade et du jardin, image d’un patrimoine familial solide. Dans le cas d’un appartement, privilégiez un cliché bien éclairé de la pièce de vie chaleureuse ou une photo de la terrasse conviviale.

 

Rédiger une accroche attractive

L’objectif du titre mis en exergue consiste à renforcer l’intérêt du possible propriétaire en confirmant l’adéquation du bien à sa recherche. Optez pour une formulation courte et concise, mettant en avant la singularité du bien. En complément de l’impact psychologique favorable provoqué par la photo, l’accroche doit conforter l’impression positive du futur acquéreur, de façon plus logique et rationnelle. Il s’agit ici de mettre en valeur des atouts jugés essentiels en fonction du profil cible. Tout en restant objectif et précis, construisez votre titre comme une introduction évocatrice. Il doit inciter à lire le descriptif complet de l’annonce en éveillant la curiosité, comme dans les exemples suivants :

« Appartement deux pièces dans quartier animé, métro à proximité » ;

« Studio rénové très lumineux, idéal pour un premier achat » ;

« Maison de ville avec jardinet, proche des commerces ».

 

Valoriser les points forts dans la description du bien

En focalisant plus particulièrement la description du bien sur les arguments forts, le texte de l’annonce vise à persuader le lecteur, déjà émotionnellement conquis, de la nécessité de visiter les lieux. Tout en exposant avec objectivité les précisions indispensables à l’information légale de l’acheteur (nature et superficie du logement, nombre et répartition des pièces, localisation, état du bien…), mettez l’accent sur les détails les plus valorisants. Orientée sur les critères de recherche du client cible, la présentation du bien gagne en pertinence. L’annonce aiguise encore davantage l’envie du lecteur intéressé et l’invite à prendre contact sans délai avec votre agence.

 

Afficher votre professionnalisme

Enfin, votre annonce impose d’inspirer une totale confiance à votre égard afin de convaincre le prospect de solliciter un rendez-vous pour une visite. À cet effet, elle doit afficher tous les signes de votre professionnalisme et de votre expertise, à savoir :

– Une rédaction soignée et irréprochable, employant un vocabulaire factuel et précis, sans abréviations. Évitez les effets lyriques, les superlatifs et autres points d’exclamation inutiles
– Un graphisme agréable et aéré, en cohérence avec l’identité visuelle de votre marque
– La mention de toutes les informations rendues obligatoires par la loi

Les 10 choses à savoir pour booster son annonce immobilière

Rédiger une annonce immobilière, c’est faire le premier pas, comme dans une relation amoureuse. Il faut séduire sans en faire trop, y mettre les formes sans exagérer et surtout se montrer sous son meilleur jour.

Une annonce appelle et interpelle l’acheteur. L’annonce, quelque soit son support de diffusion, est à l’origine d’une rencontre : celle entre le propriétaire vendeur fier de son bien immobilier et le futur acquéreur impatient de le découvrir. L’économiste spécialiste du marketing immobilier et fondatrice de l’agence Mètre Carré, Evelyne Gielen, la compare à « la rencontre d’un couple. L’annonce se situe au niveau de la séduction, la visite au niveau de la conclusion ».

1 – Ecrire pour séduire
Afin de provoquer la rencontre, l’écriture de l’annonce doit donc être effectuée dans une optique de séduction et surtout être d’une orthographe irréprochable. Ainsi, avec une annonce efficace, l’agent immobilier mettra tout simplement en relation les deux protagonistes.

2 – Séduire… sans trop en faire… pour cibler les femmes
Ne pas dévoiler tous ses atouts est une stratégie dans la rédaction de l’annonce immobilière. Ne soyez pas trop exhaustif, cela pourrait se retourner contre vous. La mention d’un simple vitrage ou d’une vieille chaudière est dévalorisante en terme d’économie d’énergie. Le client éventuel sera immédiatement découragé. Valorisez les atouts de l’appartement ou de la maison en pensant bien à votre cible.
Dans un couple, le dernier mot sur un achat immobilier revenant le plus souvent à une femme, délaissez donc les détails techniques et préférez susciter l’émotion.

3 – Y mettre les formes
Prenez soin du vocabulaire choisi. Utilisez des phrases courtes en donnant des éléments précis. Si vous voulez y mettre de l’émotion, n’abusez pas d’une ponctuation trop présente. Exit donc les points d’exclamation !

4 – Effeuillez les informations
Une annonce immobilière doit être claire. Utilisez la technique de l’entonnoir. Allez du plus large au plus précis. Il s’agit d’une maison ou d’un appartement. De quel style ? Comment est-il distribué ? Parquet ou tomettes ? Quel est son équipement ? Proche des transports et des écoles ?

5 – Dévoiler son meilleur profil en images
Après le choc des mots vient le poids des photos. Un piéton ou un internaute sera toujours interpellé par une belle image, que ce soit dans la vitrine de votre agence ou dans le flot des annonces diffusées sur les sites spécialisés en immobilier. Lors de votre visite chez votre client, prenez de belles photos (en haute définition) ou faites appel à un photographe spécialisé dans l’immobilier qui saura sublimer le bien afin d’éviter les contre-jours par exemple. Pour l’annonce, veillez à en diffuser plusieurs présentant des angles différents du bien immobilier et de chaque pièce. Au total, comptez cinq à six photos au minimum : 30 à 50% de plus de clics à partir de 6 photos contre une seule.

6 – Pousser le prospect à se projeter avec la vidéo
Aujourd’hui, la vidéo est l’un des médias qui attire le plus car il met le prospect dans une situation réelle. La vidéo permet de frapper les esprits. Ainsi, le futur acquéreur vous rappellera en se souvenant du bien et vous posera des questions précises.

7 – Géolocaliser le bien
Comme pour un rendez-vous amoureux, il faut savoir où se rendre. La géolocalisation est une des applications les plus appréciées par les clients et les plus répandues grâce à internet et aux smartphones. Elle permet à chaque personne intéressée de repérer les services et équipements de la commune qui la concernent comme les écoles, la mairie, les transports ou encore les commerces de proximité.

8 – Montrer ses plus beaux atours
L’empreinte environnementale et le coût énergétique d’un bien immobilier est une information de valeur. Alors mettez en avant le diagnostic de performance énergétique. L’an dernier, l’enquête menée par Dinamic démontrait à quel point un DPE avait des incidences sur la plus ou moins value d’un bien lors de sa vente. L’environnement est désormais une des valeurs idéologiques et économiques qui fait vendre.

9 – Accrocher avec un titre vendeur
En tant que négociateur immobilier, vous savez à quel point les mots peuvent être accrocheurs. Le titre d’une annonce immobilière est tout aussi vendeur que celui d’un article de presse. Il doit être concis et situé géographiquement pour retenir l’attention des lecteurs.

10 – Oublier les abréviations
Afin d’être correctement référencé sur internet, oubliez les abréviations et préférez écrire au long cours. Les moteurs de recherche ne comprenant pas 5P pour 5 pièces, vous risqueriez de passer à côté d’une visibilité optimale.

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction