La formation au service de la géolocalisation de vos annonces

Géolocaliser ses biens c’est se donner l’opportunité de vendre plus vite. Pour y arriver, SeLoger vous fait bénéficier d’une formation gratuite en ligne accompagnée d’experts, tout au long de l’année.

La géolocalisation, un outil indispensable pour la captation de mandat

Lorsque vous mettez une annonce en ligne et que vous choisissez de géolocaliser vos biens de manière exacte, vous vendez plus vite, c’est inéluctable. Avec SeLoger, géolocaliser ses biens c’est apparaître sur la LifeMap, une carte immersive qui permet aux internautes de situer un bien avec précision lors de leur recherche.

Pour ce faire, vous devez au préalable renseigner l’adresse de ces biens soit en optant pour une localisation partielle soit par une localisation exacte. De cette façon, vous obtiendrez un gain de visibilité supplémentaire mais pas de panique, quel que soit le niveau d’affichage que vous choisissez, les adresses que vous communiquez ne sont jamais affichées. En plus, avec la LifeMap, non seulement vous positionnez vos biens clairement mais vous leur ajoutez aussi de la valeur. En effet, lorsque vous géolocalisez vos biens, vos annonces s’affichent sous format miniatures et permettent aux internautes de se projeter dans leur futur quartier…

Pour utiliser à bon escient la géolocalisation, SeLoger vous propose des formations

Vous l’aurez compris, la géolocalisation est un outil indispensable à votre profession. Mais encore faut-il savoir la maîtriser. Et cela tombe bien puisque SeLoger est là pour accompagner. Car oui, SeLoger ce n’est pas qu’un site d’annonces, c’est aussi des formations ! Tout au long de l’année, vous pouvez bénéficier de conseils personnalisés gratuits. Ainsi, pour utiliser à bon escient la géolocalisation et optimiser la qualité de vos annonces, SeLoger propose de vous former à son utilisation.

Comment ? En vous inscrivant simplement en ligne à l’une des dizaines de sessions proposées. Les experts SeLoger vous accompagneront ensuite dans la prise en main des services selon besoins, que vous soyez pressés ou que vous ayez plus de temps à consacrer à l’apprentissage. Vous pouvez également profiter de nombreux tutoriels à regarder sans modération pour être incollable sur les astuces SeLoger ! Alors inscrivez-vous dès maintenant à la formation géolocalisation, et retrouvez l’ensemble de nos formations sur la page dédiée.

formation-espace-pro-SeLoger-Plus-premiers-pas

Les dates à venir pour la formation « Qualité des annonces et Géolocalisation » :

5 innovations pouvant doper vos ventes immobilières

Hyperconcurrentiel et complexe le marché de l’immobilier a ces dernières années perdu un grand nombre d’agences. Plus que tout autre, en tant qu’agent immobilier vous devez vivre avec votre temps pour générer des ventes et du chiffre d’affaires. Ce temps est aujourd’hui à la numérisation, l’e-commerce et l’e-mobilité. Une digitalisation qui implique notamment 5 innovations à prendre en compte pour booster votre chiffre d’affaire.

1 Le full 3D et la géolocalisation

Lancé sur plusieurs grands sites immobiliers, il y a un environ un an à grand renfort de publicité, la géolocalisation dans un environnement FULL 3D très réussi tend à séduire de plus en plus d’internautes. Pouvoir visualiser depuis chez soi l’environnement d’un bien correspondant à leurs critères permet aux acquéreurs d’optimiser leur temps consacré à la recherche. Fini les visites totalement avortées lorsque arrivant sur place, ceux-ci découvrent une voie ferrée, une autoroute ou l’absence de commodités, points évidemment omis dans la description de l’appartement convoité!

2 Le retargeting

Cette technique vise à cibler par des actions marketing les internautes ayant déjà visité votre site. Pour être efficace, l’outil informatique doit être capable d’analyser la recherche et les attentes de l’internaute pour lui adresser des offres correspondantes à son projet. Le retargeting aussi appelé remarketing implique que votre site web soit à même de classer ses visiteurs par type de projet. Certains sites mettent en œuvre cette technique grâce à un cookie à identifiant unique. Ce dernier sert à recueillir les informations nécessaires au ciblage. Celles-ci sont finalement utilisées par le logiciel Criteo pour envoyer un e-mail ciblé à l’internaute-acquéreur.

3 L’espace client

Vous avez un site ergonomique, esthétique et qui valorise vos biens à la vente. Que faire de plus ? La création d’un espace client, permettant à ces derniers de sélectionner des offres et de correspondre directement avec un conseiller en transaction affecté, est susceptible de fidéliser les internautes-acquéreurs. Il y a 5 ans déjà, une étude commanditée par le réseau d’agence Guy Hocquet révélait que 71% des sondés attendaient un espace client leur permettant de recevoir de l’information concernant l’évolution du marché, les possibilités d’optimisation fiscale et les opportunités de financement.

4 La visite virtuelle en ligne

La technologie 3D permet aujourd’hui de proposer à vos acquéreurs une expérience immersive dans les biens proposés. En proposant à vos acquéreurs une vidéo 360° et un système de navigation intuitif vous diminuez considérablement le risque de visites totalement stériles. Cette pré-visite en ligne va permettre en effet à l’acquéreur de confirmer ou pas son intérêt pour le bien sélectionné sur critères. Un gain de temps pour tous les acteurs de la transaction : l’acquéreur, le vendeur et vous-même !

5 La visite virtuelle en agence

Les caques de réalité virtuelle permettent aujourd’hui une immersion à distance dans un lieu numérisé au préalable. La startup suisse Kaïnoo travaille ainsi à la création d’une plateforme en ligne destinée aux professionnels de l’immobilier qui pourront y « poster » leurs biens numérisés en 3D. Votre agence équipée de casques de réalité virtuelle pourra proposer à ses clients une pré-visite sans avoir à quitter ses locaux. Si elle n’a pas vocation à se substituer à la visite réelle du bien, cette dernière a encore une fois l’avantage du gain de temps.

Vous le constatez le monde de l’immobilier évolue et il le fait rapidement. Ces innovations peuvent vous permettre de rentrer de plein pied dans l’immobilier 2.0 fait de maitrise des techniques traditionnelles et de mise en œuvre de techniques numériques nouvelles. Des outils nouveaux qui nécessitent certes une certaine adaptation mais qui vous permettront de faire la différence !

La géolocalisation des biens, plébiscitée par les français

« J’aimerais vraiment trouver aux alentours de la rue/ du quartier …. » Quel client n’a pas posé cette question à un professionnel de l’immobilier ?

De nombreux clients potentiels recherchent avant tout la meilleure adresse, et sont frustrés par le manque actuel de fonctionnalités en la matière. Fort de ce constat, SeLoger inaugure en version bêta la géolocalisation immobilière.

Rencontre avec Frédéric Toquin, directeur de l’innovation chez SeLoger.

SeRetrouver : Pourquoi SeLoger propose aujourd’hui la géolocalisation des biens ?

F. Toquin : Tout d’abord, je tiens à préciser que le lancement de la géolocalisation est le fruit de longs mois de développement. Si SeLoger propose aujourd’hui la recherche cartographique des biens immobiliers c’est en réponse à :

De plus, certains professionnels ont déjà émis le souhait de voir les annonces géolocalisées, notamment sur la location. Il était donc naturel que SeLoger soit le premier portail à proposer cette fonctionnalité.

SeRetrouver : Qu’est-ce que la géolocalisation par SeLoger ?

F. Toquin : La géolocalisation immobilière par SeLoger est une nouvelle approche de la recherche immobilière ! Nous proposons aux internautes un mode de visualisation alternatif de la liste de résultats des annonces. Pour être plus clair, chaque internaute peut visualiser de façon concrète, sur une carte, un bien dans son environnement (écoles, commerces, transports, …) et ainsi valider son emplacement. Il peut donc cibler sa zone de recherche et être plus efficace !

SeLoger a pris en compte les freins historiques des professionnels pour proposer une expérience cartographique qui soit ambitieuse pour les internautes et bénéfique pour les pros. Nos clients auront le choix entre 2 niveaux de géolocalisation sur la carte : précis ou partiel, l’adresse exacte n’étant jamais mentionnée !

SR : Le marché français est-il prêt pour la géolocalisation des biens ?

F. Toquin : Bien sûr, la géolocalisation est déjà plébiscitée par une part importante d’internautes et surtout cette part augmente sensiblement ! Comme le confirment ces chiffres issus d’un sondage OpinionWay sur les français en recherche immobilière.

Avant Après
La recherche immobilière a complètement changé ces dernières années, avec l’essor du mobile et des tablettes, et SeLoger, pionnier dans le domaine, accompagne les internautes dans l’évolution de leurs usages.

SR : et pour les professionnels ?
F. Toquin : Côté professionnels, les avantages sont nombreux :

C’est une donc vraie opportunité pour la profession.

SR : Pourquoi la géolocalisation est en version beta ?
F. Toquin : L’audience de SeLoger est telle qu’il était impossible d’imposer la recherche cartographique à l’ensemble de nos internautes. Nous avons donc pris le parti d’accompagner les internautes et les professionnels dans la démarche. Nous comptons également sur leurs retours afin de rendre l’expérience plus complète, plus riche et plus ludique. C’est une avancée majeure sur le marché des portails immobiliers français qui accompagnera la tendance toujours plus forte de la géolocalisation.

Avant Après

La géolocalisation immobilière : menace ou avenir de l’immobilier ?

La géolocalisation, une des tendances actuelles du web marketing, gagne peu à peu les mœurs des agents immobiliers. Évidemment, cette pratique très répandue outre-Atlantique, reste encore marginale en France car beaucoup d’agents sont frileux à l’idée de géolocaliser leurs biens de peur que leurs confrères ne tentent de récupérer le mandat ou pire que les acheteurs se rendent directement sur place pour rencontrer le propriétaire et traiter de particulier à particulier.  Pourtant la demande des clients est bien là.

La géolocalisation est une demande du marché

Avec Internet, ceux-ci ont pris l’habitude de glaner toutes sortes d’informations sur la toile. Ils comparent les prix, les biens entre eux et, désormais, ils veulent en savoir plus sur le quartier où se situe le bien immobilier qui les intéresse notamment sur la présence ou non d’écoles, de commerces, de transports… De quoi faire gagner du temps à tout le monde ! 

« Depuis des générations, on répète que ce qui est important, c’est l’emplacement, l’emplacement et encore l’emplacement, explique Hervé Parent, organisateur du salon RENT-Real Estate & New Technologie. Et tout le monde le sait : on achète une adresse avant d’acheter un bien immobilier. Curieusement, parallèlement à cela, depuis toujours, on ne donnait pas l’adresse du bien à vendre ou à louer sur les annonces alors qu’elle est si importante, mais pour de mauvaises raisons. Or, les clients, surtout les jeunes ne comprennent pas. Et si les professionnels s’entêtent, cela pourrait devenir une cause de divorce entre eux. »

Géolocaliser ne veut pas dire donner une adresse exacte

La bonne pratique : une géolocalisation approximative à quelques dizaines ou centaines de mètres près mais suffisamment précise pour que les acheteurs puissent appréhender l’emplacement du bien et surtout son environnement. De cette façon, elle permet de limiter les démarchages des particuliers ou des concurrents auprès du vendeur, notamment lorsque celui-ci habite sur place ou n’a pas accordé l’exclusivité. Évidemment, dans le cas d’une grande copropriété, d’une exclusivité ou d’un appartement affichant un panneau « à vendre », une géolocalisation exacte ne pose aucun problème.

Un panneau d’exclusivité virtuel

L’autre avantage de la géolocalisation ? C’est un excellent argument pour décrocher un mandat exclusif. De cette façon, au vendeur qui hésite à confier son bien en vente à une seule agence, le professionnel pourra lui faire valoir que géolocaliser le bien permet d’éviter les visites inutiles mais que, pour le faire, il a besoin d’être seul ! Les grands administrateurs de biens l’ont compris : communiquer l’adresse d’un bien à louer permet d’accélérer le processus !

Alors, avant de ne pas géolocaliser un bien, posez-vous la question : est-ce si différent du fait de mettre un panneau « à vendre » sur la façade d’un immeuble, d’une maison ou d’en diffuser la photo ?

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction