3 raisons de meubler un logement vide pour le vendre

Alors qu’il est naturel dans les pays anglo-saxons de meubler une maison ou un appartement pour le vendre, cette pratique est encore peu répandue en France, même si la demande est de plus en plus forte. Pourtant, ce home staging est très efficace et a de nombreux avantages pour faciliter la vente. Souvent pour les agents immobiliers : « L’essayer, c’est l’adopter ! ». En voici les 3 raisons…

1 – Différencier un logement de la concurrence

Les photos d’un logement vide sont peu attractives. Or, quand on sait que la photo, c’est 60% de l’annonce immobilière, il y aura nécessairement moins de contacts et donc moins de chances de vendre dans les meilleures conditions.
Dans les listes de logements en vente, la concurrence est forte : Qu’est-ce qui différencie visuellement une chambre vide d’une autre ? Un salon d’un autre ?

2 – Valoriser le volume

Une des problématiques d’un logement vide est la difficulté pour un acquéreur de « voir » la superficie des pièces : Il n’a pas de repère. Sans un lit dans la chambre, difficile de se rendre compte du volume restant pour installer un bureau ou une commode par exemple.
Une fois le logement meublé (avec du vrai mobilier) grâce aux techniques du home staging, les propriétaires et les vendeurs s’étonnent toujours du volume valorisé des pièces.
N’oublions pas que, quand on vend un logement, après l’emplacement, on vend tout d’abord des mètres carrés. C’est pourquoi, il faut que les acquéreurs les voient de façon évidente…

3 – Atténuer les petits défauts

Mis à part la promotion immobilière, les logements vides en vente sont des logements « d’occasion ». Aussi, ils comportent leur lot de petits défauts : traces aux murs, trous de cheville, etc.
Quand un acquéreur visite ce type de logement, il n’a rien d’autre à voir que ces traces de vie. Bien-sûr, elles existent dans tous les appartements ou les maisons en vente, mais elles sont malheureusement exacerbées dans les logements vides : difficile alors de faire bonne impression…

Vous préférez vendre un bien comme ceci …
Avant homestaging

… ou comme cela ?
Après homestaging

Ainsi meubler et accessoiriser un logement vide à la vente permet de valoriser le volume et la superficie de toutes les pièces, de le présenter sous son meilleur jour et ainsi de le différentier de la concurrence…

Comment mettre cette prestation en place ?

C’est assez simple, il suffit de faire appel à un home stagist. Il viendra lors d’une première visite prendre des photos, des mesures, repérer les volumes, etc.

Ensuite, sur une à deux journées, il apportera le mobilier et les accessoires nécessaires à une mise en ambiance complète de l’appartement ou de la maison. Tout ce matériel restant en place pour les visites, jusqu’à la vente.

Pour promouvoir ce logement au milieu des annonces immobilières et attirer le maximum d’acquéreurs potentiels, le home stagist fera intervenir un photographe professionnel qui saura valoriser ce bien avec des photos attractives mais représentatives.

Enfin, contrairement aux idées reçues, le coût de ce home staging est très loin des 3 ou 4% du prix de vente. On observe sur le terrain que cette prestation complète et efficace se facture autour de 1 800 € HT pour 2 pièces tout compris : prêt de l’ensemble du mobilier et des accessoires, audit, mise en scène et photos pros.

Voilà pourquoi les agents immobiliers ayant essayé le home staging dans des logements vides ont du mal à s’en passer…

Paroles d’agents immobiliers :

6 astuces piquées aux professionnels du homestaging

Contrairement aux pros du homestaging, vous avez très peu de temps à consacrer à la préparation d’un shooting photo. Sans compter qu’il est souvent délicat d’intervenir dans un bien occupé, en présence de vos clients vendeurs ou des actuels locataires. Alors allez à l’essentiel, en ayant en tête quelques principes de base.

1. Désencombrez l’espace, autant que possible

Le temps de prendre vos photos, demandez poliment l’autorisation de déplacer quelques affaires personnelles. Objectif : faire le vide pour mieux valoriser les volumes.

Votre pense-bête :

2. Dépersonnalisez les lieux au maximum

Veillez à neutraliser autant que possible tous les marqueurs religieux, générationnels ou socio-économiques qui pourraient transparaître dans vos photos : crucifix ou photo de mariage, jouets de bain dans la baignoire, litière du chat, posters dans la chambre des enfants, toile cirée colorée ou animal empaillé sur la cheminée…

Le truc en plus : déplacez-vous toujours avec un grand plaid blanc ou beige pour recouvrir temporairement le lit et/ou le canapé. Neutralisation garantie.

3. Rangez et nettoyez… en apparence

Pas question de se lancer dans un grand ménage de printemps : ce n’est évidemment pas votre rôle. En revanche, si l’état du bien ne vous semble pas satisfaisant pour assurer de belles photos, prenez une seconde pour harmoniser les rangées de livres dans la bibliothèque et tirer les plis sur les couettes et couvre-lits.

Le petit secret : passez un chiffon doux sur les miroirs et les robinetteries pour les faire briller ! L’air de rien, cela fera toute la différence sur vos photos.

4. Faites vos photos à la mi-journée- et si possible quand il fait soleil

La lumière est votre meilleur allié pour garantir des photos réussies. Evitez donc à tout prix de planifier vos séances photos en fin de journée – ou pire, en soirée – et profitez plutôt de la pause déjeuner. Une fois sur place, ouvrez les stores et rideaux. Si vous savez manier les secrets du flash, n’hésitez pas à vous en servir – car plus une pièce est éclairée, plus elle semble spacieuse.)

Le réflexe à adopter : pour un rendu optimum, allumez systématiquement toutes les lampes et ampoules qui vous entourent.

5. Ne cherchez pas à cacher les défauts du bien

Rien de plus décevant pour un acquéreur que de constater que le bien qu’il est en train de visiter est en décalage avec les photos qui lui avaient initialement donné envie de vous appeler. Inutile de retoucher vos photos pour effacer les traces d’un dégât des eaux ou assainir artificiellement les contours des fenêtres.

Rappel important : Le homestaging, c’est avant tout l’art de valoriser les atouts intrinsèques d’un bien : pas question de berner les prospects sur la marchandise.

6. Multipliez les prises de vue

Ne vous contenez pas de repartir avec seulement deux ou trois photos. Faites plusieurs dizaines de prises, de sorte à pouvoir sélectionner les meilleures images pour votre annonce. Vous éviterez ainsi de publier des photos floues, mal cadrées ou en contre-jour.

Le saviez-vous ? Les annonces immobilières avec photos sont 7x plus consultées que celles sans photos

Retrouvez d’autres astuces dans notre article sur la photo d’intérieur.

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction