Belles Demeures en piste

 

Vues à couper le souffle, ski au pied, beauté des paysages, haute gastronomie, shopping de luxe, spas et activités après ski variées… Les stations de ski prestigieuses des Alpes attirent chaque année des milliers de visiteurs français et internationaux.

 

Cet hiver, retrouvez Belles Demeures dans les stations de ski prestigieuses ; Chamonix, Méribel, Alpe d’Huez, La Clusaz

 

Prestige, efficacité et visibilité auprès de potentiels internautes.

 

Les stations de ski offrent une excellente alternative pour travailler la notoriété de notre marque Belles Demeures auprès d’une audience à fort pouvoir d’achat, familles, seniors CSP++ et surtout internationale.

 

L’international représente un véritable relais de croissance. Par exemple, en 2019, Belles Demeures comptabilise en moyenne 1,4 million de visites par mois*, dont 15% en provenance de l’international.

 

Les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie ont quant à eux enregistré une hausse des visites pour atteindre plus d’un million en 2019. Cela place les deux départements dans le top 10 des départements les plus recherchés** sur Belles Demeures.

 

Notre campagne d’affichage tactique dans les stations de ski constitue un dispositif média sur des supports placés aux départs et arrivées des remontées mécaniques (télésièges, télécabines…). En effet, ce sont des passages obligés des skieurs. Ainsi, les mesures d’audience seront faciles et précises grâce au nombre de passages enregistrés par les compteurs sur chacune des remontées mécaniques.

 

L’objectif ? Choisir une campagne marketing d’affichage efficace pour booster la notoriété de Belles Demeures dans des stations de ski de prestige, où se trouvent nos actuels et futurs potentiels internautes.

 

L’affichage est un moyen performant pour travailler la mémorisation de la marque Belles Demeures auprès de nos internautes. On considère que les taux de mémorisation des affichages sont en moyenne de 9,5%***. Les affiches ont un capital sympathie qui recueillent 74% d’avis favorables, ce qui en fait le média publicitaire le plus apprécié****.

 

 

 

*Source : Données internes AT Internet 2019

**Source : Données internes Adobe 2019

***Source : www.soft-concept.com : Le taux de mémorisation

****Source : booking.clearchannel.ch/fr : L’affichage publicitaire

Marketing immobilier : gros plan sur 5 actions « coup de poing »

Les promoteurs immobiliers rivalisent de créativité et d’ingéniosité pour se démarquer et promouvoir leurs programmes. Voici quelques initiatives remarquables qui peuvent vous inspirer.

Proposer à vos clients de devenir propriétaires en 3 clics

BPD Marignan annonçait il y a quelques semaines avoir réalisé sa première vente immobilière 100 % en ligne. Pour ce faire, ce promoteur européen d’origine néerlandaise a investi dans une ambitieuse plateforme digitale permettant aux acquéreurs non seulement de choisir leur bien en fonction de leurs préférences, de le visiter virtuellement – mais aussi de poser une option et de signer le contrat en ligne ! De quoi bousculer l’expérience client traditionnelle !

Satisfait ou remboursé

Démocratisé par le secteur de la grande consommation, le concept du « satisfait ou remboursé » a déjà séduit de nombreux acteurs de l’immobilier ancien. Désormais, c’est le « neuf » qui s’en empare. Le promoteur Roxim, surtout présent dans le Sud de la France, propose à ses clients primo-accédants éligibles au PTZ de racheter leur bien au prix qu’ils ont payé (à l’exclusion des autres frais), dès lors qu’ils changent d’avis avant la remise des clés. Un argument qui devrait faire mouche.

 

Des ateliers nomades d’artistes

Offrir à 4 artistes un espace de création individuel au cœur d’un showroom immobilier pendant 7 mois : c’est l’idée d’Icade, qui vient d’inaugurer cet audacieux concept au sein de son immense IcadeStore d’Aubervilliers. Le promoteur fait ainsi coup double : d’une part, il soigne son image en positionnant sa marque sur le créneau de l’art contemporain, attirant ainsi une nouvelle cible de prospects. D’autre part, il expérimente concrètement la notion de modularité des espaces qui s’impose comme un axe majeur dans les réflexions prospectives sur l’immobilier neuf.

Co-créer des immeubles avec leurs futurs propriétaires

Son idée pour le moins innovante, le promoteur-constructeur alsacien Boulle Construction l’a baptisée « Co-conception immobilière® ». En échange d’un billet d’entrée de 1000 euros, les futurs acquéreurs d’un bien neuf sont invités à imaginer leur espace de vie rêvé sur une plateforme digitale. Ils peuvent ainsi participer à la conception de leur appartement, mais aussi à l’architecture de l’immeuble et contribuer à la rédaction d’une charte de vivre ensemble. Ils acquièrent alors des droits en tant que co-concepteurs – et ont un contact direct avec le chef de projet. Une démarche participative qui s’inscrit à merveille dans l’air du temps.

Des enchères dégressives pour déstocker

Aucun promoteur n’est à l’abri de problèmes de commercialisation avec des programmes déjà livrés ou en passe de l’être. Comment déstocker rapidement des invendus sans se tirer une balle dans le pied en termes d’image ? Certains promoteurs, comme l’acteur régional Réalités, misent sur de nouveaux dispositifs ludiques pour séduire les investisseurs en quête de bonnes affaires. La start-up Kadran propose de mettre en relation promoteurs et acquéreurs par le biais d’une plateforme digitale d’enchères dégressives. Une manière originale et sans doute redoutable pour accélérer les ventes qui donnent du fil à retordre.

3 idées pour tirer son épingle du jeu en phase de pré-commercialisation

Convaincre un prospect de miser sur votre programme malgré l’incertitude : c’est le nerf de la guerre pour tous les promoteurs. Le secret : ne jamais se reposer sur ses lauriers en matière de marketing. Voici nos conseils pour booster vos réservations – et ainsi sécuriser vos projets.

1. Travaillez votre storytelling

En phase de pré-commercialisation, vous devez parvenir à faire rêver vos prospects avec un « produit » qui n’existe pas. L’environnement éditorial que vous créez autour de chaque programme est donc un élément clé pour lui donner vie. Son nom, tout d’abord, doit être travaillé comme une marque qui a du sens. Evitez à tout prix les références arbitraires : le nom de baptême du programme doit refléter son histoire locale – ou les valeurs qu’il porte en fonction de son positionnement (éco-responsabilité, mixité, excellence, innovation, etc.).

De même, n’hésitez pas à présenter votre projet comme une aventure humaine. L’enjeu : dévoiler l’envers du décor en valorisant les visages de ses « artisans », au sens propre comme au figuré. Parmi eux : le responsable du programme, les conseillers commerciaux, mais aussi les figures des partenaires pressentis comme les architectes, ingénieurs, chefs de chantiers, décorateurs, etc.

2. Data data data : mettez en scène vos chiffres clés

Instaurer un climat de confiance : c’est votre défi n°1 vis-à-vis de vos prospects en phase de pré-commercialisation. Veillez donc à leur apporter la preuve tangible de tous les arguments commerciaux que vous avancez – sans sur-promesse. A cet égard, vos données chiffrées sont de puissants leviers de réassurance. Faut-il encore qu’elles soient intelligibles et éloquentes. Créez des petites infographies colorés, graphiques à la clé, pour valoriser des chiffres et indicateurs qui sécuriseront vos clients et démontreront votre professionnalisme : votre taux global de mise en vente ces 10 dernières années – ou la moyenne des lots déjà vendus à livraison sur les programmes similaires déjà achevés, par exemple.

3. Appuyez-vous sur vos clients prescripteurs et/ou influenceurs

La parole de vos clients est souvent perçue comme plus crédible que celle de votre propre force de vente. Et si vous leur donniez de vraies raisons d’endosser activement leur rôle d’ambassadeur ?
Certains promoteurs proposent déjà à leurs anciens acheteurs de parrainer des prospects en échange d’un chèque ou de bons cadeaux. Associée à un bon CRM, cette pratique est bougrement efficace pour récupérer des contacts difficilement captables par les canaux traditionnels.

Pourquoi ne pas récompenser également les clients qui vous aident à « documenter » et diffuser les différentes étapes de la construction de leur immeuble sur leurs réseaux sociaux personnels ?
Une photo amateur de la première pierre, des selfies devant le bâtiment qui sort de terre, une vidéo du père de famille qui filme ses enfants lors de la remise des clés… dans le jargon du webmarketing, on appelle cela du « contenu généré par les utilisateurs » (ou UGC).Cette pratique permet de vous différencier avec une communication authentique, virale et transparente. En accord avec les valeurs de notre époque en somme !

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction