Travaux : estimez-les au plus juste pour gagner des ventes !

Aidez les acheteurs potentiels à préciser leur budget, en estimant au plus juste les travaux à effectuer dans les biens que vous proposez.

Partager l’article

Pour marquer des points et remporter des ventes, veillez toujours à estimer au plus juste le montant de travaux à effectuer dans les biens à rénover que vous proposez. Ainsi, vous aiderez les acheteurs potentiels à préciser leur budget et mieux se projeter.

Maison avec travaux : souvent synonyme de bonne affaire

Pour de nombreux ménages, acquérir une belle maison à rénover est une très bonne opportunité. Les maisons ou appartements avec travaux qui sont sur le marché affichent en effet des prix de vente inférieurs aux biens similaires, en bon état. De plus, ce type de biens est généralement plus facile à négocier. Mais, afin que le projet des acheteurs potentiels se concrétise, il est primordial d’estimer au préalable le montant des travaux à entreprendre. Passez-y le temps et l’énergie nécessaires et vous gagnerez, à coup sûr, de nouveaux acheteurs.

Rassurez vos clients sur une opération risquée

L’achat d’un bien à rénover présente davantage de risques que l’achat d’un bien neuf. L’estimation précise des travaux à entreprendre pour le remettre au goût du jour est, tout simplement, essentielle. Ainsi, les acheteurs sauront concrètement s’ils disposent du budget nécessaire à cette acquisition. Ils pourront, également, prévoir ainsi le temps qu’il faut pour la réalisation de ces travaux. Afin de vous aider, n’hésitez pas à contacter un architecte pour qu’il vous prépare une étude de faisabilité. Un document clair et précis qui appuiera vos arguments de façon concrète.

A noter : prévoyez une marge d’erreur pour sécuriser encore davantage l’opération. Partez du principe que les travaux sont toujours un peu plus longs et un peu plus chers que prévu…

Présenter des devis d’artisans du bâtiment

Autre alternative possible, vous pouvez présenter aux acheteurs potentiels des devis détaillés d’artisans du bâtiment pour la rénovation de chaque pièce. Changement des fenêtres, chauffage, ravalement de façade… proposez vous-mêmes des suggestions pour améliorer le lieu et dressez une liste budgétisée des améliorations envisagées. Dans certains cas, les travaux à réaliser peuvent être étalés dans le temps. Dès lors, n’hésitez pas à le souligner au cours des visites.
Notez, par ailleurs, que l’estimation du montant des travaux suggérés pourra être précisée par la suite, lorsque les acheteurs potentiels feront part de leurs réels souhaits. Prévoyez toujours une enveloppe plus importante que les montants estimés.

Combien prévoir pour des travaux ?
En moyenne, comptez :

  • 1000/1.100€ par m² pour une rénovation totale, incluant notamment l’électricité, la plomberie et la pose de nouvelles menuiseries isolantes.
  • Une rénovation partielle vous coutera environ 600/800€ du m²
  • Un simple rafraichissement, seulement 300/500€ du m².

Renseignez vos clients sur les aides possibles

Les acheteurs d’un bien à rénover peuvent actuellement profiter de très nombreuses aides pour financer les gros et les petits travaux nécessaires, parmi lesquelles :

  • Un éco PTZ simplifié, pour financer les travaux d’isolation, encore disponible concernant les copropriétés ;
  • Un crédit d’impôt de 30% du montant des dépenses engagées pour la rénovation, pour les acheteurs occupant le logement au titre de leur résidence principale. Ce crédit d’impôt peut notamment concerner les travaux d’isolation, d’installation d’équipements fonctionnant à l’énergie solaire ou encore de chaudières écologiques dernière génération ;
  • Les prêts travaux des banques. Ils sont proposés à des taux attractifs et concernent une liste de travaux précisée par les établissements ;
  • Les prêts bonifiés et primes des fournisseurs d’énergie tels qu’EDF ou GDF Suez, par exemple ;
  • Les primes d’énergie mises en place par les grands distributeurs tels que Leclerc, Auchan ou encore, Carrefour ;
  • Les aides de l’ANAH, pour les ménages les plus modestes ;
  • Les aides de certaines collectivités locales.

Les dispositifs d’aide à la rénovation sont aujourd’hui nombreux. Pour en savoir plus et connaître ceux auxquels les acquéreurs de votre région sont potentiellement éligibles, vous pouvez vous renseigner auprès de l’ADIL (Agence Départementale de l’Information sur le Logement) la plus proche de chez vous.

A noter : les acheteurs ont pour obligation de passer par des entreprises certifiées RGE pour bénéficier des aides de l’Etat.

L’achat d’un bien à rénover n’est pas réservé aux acquéreurs les plus bricoleurs ou travaillant dans le domaine du bâtiment. En sachant estimer au plus juste le montant des travaux à réaliser et en proposant des solutions concrètes aux visiteurs, vous les aiderez à mieux se projeter, quel que soit leur profil. Ainsi, vous aurez toutes les chances de gagner un maximum d’acheteurs. Alors, à vous de jouer !

Ces articles peuvent vous intéresser

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction